jeudi 16 mars 2017

Sablés aux amandes ou sablés de Trouville

De nouveau, une recette de Pellaprat, dans la même veine que celle des sablés aux œufs durs. Tout aussi simple et délicieuse, à condition de ne pas étaler les sablés avec de la farine, au risque d'obtenir des biscuits en béton. On ne change pas les bonnes habitudes. J'ai trouvé comme toujours ma recette dans "l'art culinaire français" mais une charmante lectrice m'a photocopié une recette directement puisée chez Pellaprat sous un autre nom : les sablés de Trouville. Grand merci à elle, "sablés de Trouville", c'est tout de même plus charmant. 







Pour 20 pièces 
125 g de farine
100 g de beurre demi sel
50 g d'amandes en poudre
70 g de sucre
2 jaunes d’œufs
1/2 zeste de citron







Mélanger à la feuille du robot, la farine, la poudre d'amandes et le sucre. Sabler avec le beurre coupé en petits morceaux. Incorporer le zeste puis les jaunes en dernier sans insister. 


Dès que la pâte s'amalgame, enfermer la boule dans une poche plastique et étaler la pâte pour lui donner la forme d'un rectangle de 24 x 15. Réserver au moins une heure au frais, voire toute une nuit. 


Découper des disques de 12 cm à l'aide d'un emporte-pièce ou bien d'un bol. Les recouper en quatre. 

Imprimer un petit décor à la fourchette sur le pourtour. Les disposer sur une tôle recouverte de papier sulfurisé en les espaçant, ils vont légèrement gonfler à la cuisson. Réserver de nouveau une bonne heure au frais pour que les sablés conservent leur forme. 

Enfourner pour une quinzaine de minutes à 180°. Les sablés doivent rester blonds.

11 commentaires:

  1. Ils sont très jolis tes sablés de Trouville, c'est aussi un joli nom!!! Une recette à retenir ,j'aime beaucoup ,gros bisous et merci pour ce partage 😙

    RépondreSupprimer
  2. Ces petits sablés sont toujours un succès. Je t'en prends un ou deux au passage...

    RépondreSupprimer
  3. Merveilleux petits sablés qui ont bercé mon enfance... bonne journée

    RépondreSupprimer
  4. DE jolis petits sablé j'adore leur forme
    Bonne journée
    bises Christelle

    RépondreSupprimer
  5. Les photos viennent de me faire TILT !! La biscuiterie Geslot-Voreux (http://achft.ville-fachesthumesnil.org/indus_04.php) à Ronchin près de Lille, dont la bonne odeur était humée par les écoliers qui passaient devant jusqu'aux années 70, fabriquait ces biscuits qui avaient beaucoup de succès dans les familles du Nord à l'époque.
    La biscuiterie n'existe plus et a été reprise par la biscuiterie nantaise LU qui fabrique une recette un peu semblable, toujours sous le vocable "sablés des Flandres", quoique leur pâte soit un peu moins sablée que les originaux je dirais

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh merci, je n'aurais pas su retrouver le nom, mais je me souviens qu'à la maison on achetait ces biscuits LU, effectivement appelés sablés des Flandres ! Flandres, Vendée : les six coins de la France vont y passer, c'est amusant !

      Supprimer
  6. Leurs formes me fait penser aux "sablés des Flandres" (commercialisés par une grande marque) mais je suis sûre qu'ils sont mille fois meilleurs que ce biscuit industriel.

    RépondreSupprimer
  7. J'adore les sablés, je vais essayer ta recette !

    RépondreSupprimer
  8. Je teste aujourd'hui avec un zeste d'orange (pas de citron sous la main!) pour accompagner "la crème meilleure que la danette" de Cooking Julia. Un dessert qui regroupe mes 2 blogs préférés ☺
    Naniemix

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comme c'est gentil. J'ai hâte de voir le résultat !

      Supprimer