samedi 4 mars 2017

Sablés aux œufs durs ou sablés vendéens

La texture de ces sablés est assez incroyable, ultra friable et fondante. Je n'ai mis que la moitié d'un zeste de citron pour que le bon goût de beurre prédomine. Encore une recette familiale du célébrissime Pellaprat. 







Pour 18 pièces
125 g de farine
60 g de sucre cristal
2 jaunes d’œufs durs
80 g de beurre tempéré demi sel
1/2 zeste de citron










Bien mélanger à la feuille du robot, la farine, le sucre et les jaunes passés au tamis. Mais que faire des blancs une fois cuits ? D'autant plus que les blancs non cuits sont si précieux en pâtisserie ! 



Comme je n'ai pas trouvé de réponse, j'ai repéré chez Gourmandiseries, cette idée géniale de cuire les jaunes tout seuls. Il suffit de les placer dans trois épaisseurs superposées de film plastique, de bien fermer pour éviter qu'il y ait de l'air et que l'eau ne pénètre. 


Cuire 10 min à l'eau bouillante et le résultat est impeccable, il ne reste qu'à passer les jaunes refroidis au tamis. Revenons à la recette proprement dite, une fois les jaunes tamisés incorporés, sabler ensuite le tout avec le beurre coupé en petits morceaux puis intégrer le zeste râpé. J'ai testé avec 90 g de beurre puis avec 80 g : la seconde version était meilleure, encore plus friable !


Photo prise en journée
   
Dès que la pâte s'amalgame, enfermer la boule dans une poche plastique et étaler la pâte pour lui donner la forme d'un rectangle de 24 x 15. Réserver au moins une heure au frais, voire toute une nuit. 

Le recette de mon bouquin
La même recette sous un autre nom, adressée par une lectrice.
Couper ensuite 9 rectangles de 8 x 5 que l'on recoupe en diagonale : on obtient 18 triangles que l'on dispose sur une tôle recouverte de papier sulfurisé, en les espaçant un peu car ils vont légèrement gonfler à la cuisson, malgré l'absence de levure.

Photo prise le soir, sacrée différence de couleur ! 
Imprimer un petit décor à la fourchette. Réserver de nouveau une bonne heure au frais pour que les sablés conservent leur forme. Enfourner pour une quinzaine de minutes à 180°. Les sablés doivent rester blonds.

Selon Pierre, mon goûteur chevronné, on ne peut jamais trouver cette texture dans le commerce. Il a préféré la seconde version encore plus sablée et a repéré la touche de sel ! Je ne suis pas peu fière de ma progéniture. 

23 commentaires:

  1. Tout à fait étonnant la composition de ces sablés avec des jaunes d'œufs durs. J'adore leur forme !

    RépondreSupprimer
  2. Dans les années 60-70, LE Pellaprat était remis aux petites filles qui réussissaient le Certificat d'Etudes. J'ai encore le mien !!!!
    Dans mon exemplaire, cette recette s'appelle "sablés vendéens"

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh merci infiniment pour ce précieux témoignage, j'ignorais complètement cette heureuse initiative qui ferait bondir les adeptes des théories du genre ! Je modifie mon titre de ce pas.

      Supprimer
  3. Et la recette est complétée par :
    "un bouchon assez gros que l'on a quadrillé avec un couteau, imprimer sur les sablés un dessin en appuyant avec le bouchon quadrillé ; pour le décor il suffit de l'imprimer avec les dents d'une fourchette"

    RépondreSupprimer
  4. Je vous envoie la photo de la page sur votre boite mail

    RépondreSupprimer
  5. C'est amusant mais c'est surtout incroyable !! bravo pour cette jolie réalisation si originale ! bisous

    RépondreSupprimer
  6. C'est original de trouver des jaunes durs dans une recettes.
    L'as tu essayé avec des jaunes non cuits?
    Bonne soirée

    RépondreSupprimer
  7. Quelle drôle d'idée d'utiliser des jaunes cuits ! Mais le résultat a l'air si bon que j'essaierais volontiers !

    RépondreSupprimer
  8. A faire ! ils sont très alléchants !
    bises
    sicacoco

    RépondreSupprimer
  9. Voilà une recette surprenante! je suis curieuse... bonne journée

    RépondreSupprimer
  10. J'aime aussi le côté si friable des sablés :) Quelle recette originale avec les jaunes cuits !

    RépondreSupprimer
  11. Comme tout le monde, je trouve étonnante l'utilisation d'oeufs durs dans la composition de ces sablés !! Je vais les faire, mon mari sera ravi et j'aurai assouvi ma curiosité !!

    RépondreSupprimer
  12. Une recette qui m'interpelle avec du jaune d'oeuf cuit et je vais les faire, mon mari est en formation pour 4 jours de quoi apporter pour la pause café.

    RépondreSupprimer
  13. Elle n'est pas banale ta recette de sablés. Tu me tentes!

    RépondreSupprimer
  14. Ta recette m'intrigue ! C'est original d'utiliser des jaunes d'oeufs durs en pâtisserie.
    Je trouve tes petits sablés très appétissants.

    RépondreSupprimer
  15. Cette recette me rappelle des petits biscuits que ma mère préparait, l'utilisation des jaunes durs en faisaient mes préférés ! Je prends note de la tienne, merci !

    RépondreSupprimer
  16. je suis curieuse... je vais tester ta recette, elle est trop tentante ! ^_^

    RépondreSupprimer
  17. Ils sont au four chère Isabelle. J'ai vraiment aimée la texture de la pâte à travailler. Il y en a qui vont se régaler à la pause café. Je publierai bientôt. Belle fin de journée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Aussitôt dit, aussitôt fait, Jackie, j'ai hâte de les voir !

      Supprimer
  18. Va, pour la deuxième version en premier. Merci du partage.

    RépondreSupprimer