dimanche 31 mai 2015

Flan coco et chocolat

Arrivent les beaux jours et l'idée de refaire des flans à la noix de coco. Avec une boîte de lait concentré et sans ustensiles particuliers, on réalise où que l'on soit, un petit dessert tout simple et apprécié de tous. J'ai déjà parlé du flan antillais et du flan au citron vert, voici l'équivalent nappé de chocolat, façon bounty cette fois. 





Ingrédients
400g de lait concentré sucré
400g de lait demi écrémé
3 oeufs
125g de noix de coco râpée
1 gousse de vanille
50g de chocolat 
2 cs de crème liquide
1 noisette de beurre






Mélanger les oeufs avec le lait concentré et demi écrémé, ainsi que les graines de la gousse de vanille. Ajouter la noix de coco au mélange. Si l'on a un mixeur sous la main, c'est toujours mieux de mixer la noix de coco, le dessert sera plus moelleux. Verser le tout dans un moule à cake beurré et attendre 20 min avant d'enfourner pour favoriser la décantation. 


Cuire au bain-marie à 170° pendant 45 min. Laisser refroidir dans le moule et conserver au frais jusqu'au lendemain. 



Pour démouler, tremper le fonds du moule quelques minutes dans l'eau chaude. 


Démouler et napper de chocolat fondu allongé de crème tiédie. Saupoudrer éventuellement d'un voile de noix de coco. 


samedi 30 mai 2015

Fingers viennois

Lorsque Mamou & Co a eu l'idée d'organiser un défi consacré au goûter, j'ai repensé aux sorties d'école et à ce que j'offrais à mes têtes blondes pas vraiment blondes. Madeleines, marbré, pains au lait et fingers me sont revenus à l'esprit. J'apportais à ces goûters tout le soin et l'amour possible d'une jeune maman. Sauf que mon aîné lorgnait plutôt sur les paquets de chips des autres enfants... Bref, concernant le concours, les fingers sont forcément hors jeu, la recette proposée devant être piochée chez un autre blogueur, afin de favoriser le partage. Je file donc à la recherche du goûter presque parfait ...






Ingrédients
150g de farine
70g de sucre glace
100g de beurre mou
1 oeuf
1 sachet de sucre vanillé
1 pincée de sel
50g de chocolat






Mélanger le beurre et les sucres à l’aide d’un fouet ou du robot pour obtenir une crème légère. Ajouter l’œuf petit à petit en battant bien. Terminer par la farine et le sel en remuant pour bien mélanger. Préchauffer le four à 200°. Verser la préparation dans une poche à douille équipée d’un embout étoilé d’1 cm. Déposer des doigts de 6 à 8 cm sur une plaque recouverte d'une feuille de silicone, en les espaçant car les biscuits vont s’étaler un peu à la cuisson. 

Mettre au froid 15 min. Enfourner 7 à 8 min, le temps que la pâte dore. Laisser refroidir sur une grille. 

Répéter l’opération avec le reste de préparation. Dans un petit ramequin, faire doucement fondre le chocolat au micro-ondes, et en étaler une petite quantité au pinceau à l’extrémité de chaque finger. Conserver dans un bocal de verre. 


Le temps de repos est court, ce qui est rare pour des sablés. De plus, l’utilisation de la poche à douille permet de dresser les biscuits très rapidement. Dernier atout, ces gâteaux secs sont très délicats : friables comme je les aime. 


vendredi 29 mai 2015

Boeuf carotte en gelée

Ce plat se prépare à l’avance et il est parfait pour les pique-niques. Ne pas hésiter à saler et poivrer généreusement, les saveurs se développent moins lorsque le plat est servi froid. 




Ingrédients
1,5 kg de paleron
Persil
Thym, laurier
500g de carottes
1 branche de céleri
2 oignons 
2 clous de girofle
1 pied de veau
2 cs de câpres
Sel, poivre







Préparer un court bouillon avec le bouquet garni : la moitié du persil, du thym et du laurier puis les oignons piqués de clous de girofle, une carotte et le céleri, du gros sel et du poivre. Lorsque l'eau bout, plonger le paleron et le pied de veau fendu en deux. Faire cuire 4 bonnes heures à feu doux. Incorporer les carottes détaillées en rondelles ou en bâtonnets une bonne demi-heure avant la fin. 


Mettre le tout au frais jusqu’au lendemain. Dégraisser le bouillon qui s’est gélifié avec une écumoire. Réchauffer le bouillon pour le liquéfier et le filtrer soigneusement. Verser un peu de bouillon filtré dans le fond d’un moule à cake. Faire prendre au frais. Hacher le persil restant et égoutter les câpres. 


Saupoudrer de persil, de câpres et de carottes le fond du moule dont le bouillon est pris en gelée. Découper le paleron en petits cubes. Assaisonner fortement. Garnir le moule de différentes couches de légumes et de viande, sans oublier le persil et les câpres. 


Mouiller régulièrement avec le bouillon. Faire prendre au frais et présenter le lendemain avec une salade. Pour démouler, plonger quelques secondes le fonds du moule dans de l'eau chaude, ou passer juste le couteau le long des parois pour faire entrer de l'air.


Idéal l'été pour les déjeuners au grand air.






jeudi 28 mai 2015

Biscuits de Reims

Ces biscuits sont très utiles dans la préparation de nombreux desserts : charlottes, trifles ... Pour obtenir une jolie couleur, mieux vaut employer du colorant en poudre : il ne vire pas à la cuisson. J'ai utilisé du colorant liquide pour les mini biscuits de Reims de la première photo, ils sont devenus saumon à la cuisson. Enfin, il convient de bien respecter les deux temps de croûtage pour éviter le craquèlement. 







Ingrédients
2 oeufs
120 g de farine
1 pointe de colorant rouge
Sucre glace
Fécule










Séparer les blancs des jaunes. Fouetter les jaunes et le sucre vanillé jusqu’à ce que ce mélange blanchisse. Ajouter ensuite, petit à petit les blancs d’œufs non battus. Procéder en plusieurs fois, en continuant à fouetter 2 ou 3 min entre chaque adjonction pour faire monter l’appareil. Incorporer le colorant en poudre en même temps que les blancs. Ajouter la farine en mélangeant délicatement avec une spatule. 





A l'aide d'une poche munie d’une douille de 15 mm, remplir des mini moules à financiers (ou des grands) poudrés d'un mélange de sucre glace et de fécule. 


On peut également garnir une plaque à génoise chemisée de papier sulfurisé.


Laisser sécher les biscuits à température ambiante 15 min pour obtenir un léger croûtage.


Saupoudrer de sucre glace et laisser encore sécher 10 min pour éviter le craquèlement du dessus. Préchauffer le four à 150°. Enfourner 12 min pour les petits moules à financiers et 20 m min pour la plaque à génoise. Décoller après refroidissement complet pour les moules à financier. Pour la plaque à génoise, décoller le papier et trancher des rectangles lorsque le biscuit est encore chaud. Les remettre 10 min au four : ils sont cuits deux fois. Conserver dans un bocal en verre.


J'ai forcé sur le colorant pour un dessert girly mais on peut alléger ... Très très économiques comparés aux biscuits industriels !


C'est pratique de les faire soi-même pour les adapter à ses propres cercles à entremets. Ici, une charlotte aux fruits rouges

mercredi 27 mai 2015

Conchiglioni au thon

Repérées chez Caro en cuisine, ces pâtes en forme de coquillage s'accordent bien avec une farce au thon. 





Ingrédients
100g de conchiglioni
1 grosse échalote
1 noisette de beurre
1/2 citron
150g de thon
15cl de crème fraîche
20g de parmesan
Sel, poivre,
Jeunes pousses





Pendant que les pâtes cuisent, faire revenir une échalote dans un peu de beurre. 


Lorsqu'elle est fondue, ajouter le thon, le jus de citron et 10cl de crème. Laisser cuire 5 min. 


Égoutter les pâtes et les ranger dans un plat à gratin nappé du reste de crème. 


Farcir les conchiglioni de ce mélange, saupoudrer de parmesan et passer sous le grill à peine 10 min, en surveillant. 


mardi 26 mai 2015

Jacket potatoes jambon fromage

Les jacket potatoes sont associées à deux souvenirs. Le premier, c'est Londres avec des jacket potatoes de toutes sortes, même aux haricots à la tomate ?!? Le second, c'est un jour de l'an à la neige. Nous avions prévu une raclette géante et il y avait des appareils dans le placard. Sauf qu'au retour du ski, le propriétaire les avait récupérés. Nous étions juste à 20 dans le chalet, avec 12 ados affamés revenant du ski. Et là, idée de génie de Gordana qui a transformé le tout en jacket potatoes ! Elles nous ont semblé divines !









Ingrédients
Pommes de terre
Fromage à raclette
Jambon






Faire cuire les pommes de terre en robe des champs, les ouvrir en deux et les farcir de jambon blanc ou de jambon cru et de fromage à raclette. 

Enfourner et servir avec une belle salade verte. 


lundi 25 mai 2015

Quiche au chorizo

J'ai vu cette recette un peu partout sur les blogs alors j'ai fait un mixage en fonction de ce que j'avais dans le frigo. La pâte étant étalée extrêmement finement et le chorizo dégraissé à la poêle, ça donne une quiche relativement légère et très riche en saveurs. 






Ingrédients
Pâte brisée
125g de chorizo fort
2 crottins de chèvre
Origan
4 tomates
1 noisette de beurre
3 pommes de terre cuites
Basilic
Roquette








Foncer un cercle beurré de pâte brisée, étalée le plus finement possible. Piquer à la fourchette et répartir dessus un crottin de chèvre émietté. Recouvrir de rondelles de tomates, saupoudrer d'origan et enfourner 20 min à four préchauffé à 180°. 



Ajouter ensuite sur le fond de tarte, les pommes de terre détaillées en rondelles ainsi que le chorizo dégraissé tout doucement sans coloration. 



Recuire 10 min puis ajouter le dernier chèvre émietté, le basilic et un peu de roquette. 


                                 Ôter le cercle et servir aussitôt. 



dimanche 24 mai 2015

Tripes à la mode de Caen

- Qu'est-ce que tu prépares ? me demande ma fille. 
- Des tripes. 
- Tu ne peux pas faire des trucs normaux ? (Il est vrai que la veille, j'avais cuisiné des rognons pour l'anniversaire de l'un de ses frères ...). 
- Tu voudrais des sushis ? 
- Par exemple. Euh, non, j'aime pas le poisson. 
- Tu vois, il n'y a rien de mieux que les abats, c'est de la vraie cuisine ! 




Ingrédients
1,2 kg de tripes coupées
1/2 pied de veau
500g de carottes
1 blanc de poireau
2 oignons
Bouquet garni
2 clous de girofle
1 bouteille de cidre brut
Sel, poivre 






Ébouillanter les tripes 15 min et les rafraîchir. Émincer les carottes, les oignons et le blanc de poireau. 



Placer dans la cocotte minute, le bouquet garni, une couche de légumes, le pied de veau coupé, recouvrir d'une couche de tripes et ainsi de suite. 



Assaisonner et mouiller avec le cidre. Fermer la cocotte et lorsque la pression est montée, placer la soupape, baisser le feu puis cuire 3 heures tout doucement. Vérifier à mi-cuisson qu'il reste suffisamment de liquide et ajouter éventuellement un peu d'eau. Ôter le bouquet garni et le pied de veau,  savourer avec des pommes de terre. Les plats de mon enfance retrouvés. 



samedi 23 mai 2015

Granolas maison

Après le succès des oréos, j'ai demandé aux enfants ce qu'ils aimeraient comme biscuits. Ils ont répondu de manière unanime : des granolas. J'ai repris la recette de la Super supérette et j'avoue que c'est bien bon. 





Ingrédients
125 g de farine blanche
75 g de farine complète
50 g de sucre de canne
75 g de beurre tempéré
1 œuf
1 cc de bicarbonate 
1/2 cc de sel
150g de chocolat au lait





Dans la cuve du robot muni du crochet, mélanger les farines, les sucres, le bicarbonate et le sel. Incorporer le beurre détaillé en morceaux pour obtenir un sable fin. Ajouter l'oeuf en dernier. Amalgamer sans insister. Filmer le laisser reposer au minimum 2h au frais. 



Sortir la pâte et attendre 20min qu'elle se détende. Etaler la pâte entre deux feuilles de papier sulfurisé ou de plastique pour une épaisseur de 5 mm et former des disques de 6 cm avec un emporte-pièce ou bien un verre. Surtout ne pas étaler la pâte avec de la farine. 





Transférer les disques sur une plaque recouverte d'une feuille de silicone. Enfourner 15 min à four préchauffé  à 180°. Laisser refroidir sur grille. Faire fondre le chocolat au bain-marie et napper les biscuits au couteau. Laisser prendre légèrement et former un grillage à l'aide d'une cure-dents.


Ce jour là, j'ai fait des heureux. 


vendredi 22 mai 2015

Gratin de poisson à la bordelaise

Repérée chez Mamou & Co, cette recette m'a rappelé mes années estudiantines où j'abusais des surgelés Findus. Mais je reconnais que leur poisson à la bordelaise me semblait extraordinairement bon. Sans doute qu'aujourd'hui, je trouverais cela nettement moins goûteux. Désormais, ce sera home made de toutes façons car il s'agit d'une délicieuse recette. Même Constance qui déteste le poisson, en a repris discrètement. N'avoue jamais, jamais, jamais ... 




Pour 4 personnes
500g de filet de lingue
4 pommes de terre
3 carottes
1 courgette
150g de chapelure
2 grosses échalotes
2 gousses d'ail
2 cs de persil
10 cl de vin blanc
1 citron
Thym, sel 
1 noix de beurre
Huile d'olive





Si le poisson est congelé, le décongeler au préalable. Emincer les légumes et commencer par précuire les pommes de terre et les carottes à 180° avec un peu de sel de Guérande, du thym et un filet d'huile. Mixer le pain pour en faire de la chapelure


La dorer au four en même temps que les légumes.  J'ai utilisé un reste de 'halla, c'était parfait. L'huile contenue dans cette brioche donne un croustillant incomparable. 


Hacher menu l'ail et l'échalote, les faire revenir au beurre. Ajouter la courgette émincée aux pommes de terres et aux carottes et poursuivre la cuisson des légumes. Ajouter les filets de poisson, assaisonner.


Recouvrir de la chapelure mélangée à l'ail, à l'échalote et au persil haché. 


Napper de jus de citron, de vin blanc et d'un filet d'huile. Enfourner pour 35min.


Grand merci Corinne pour cette recette qui nous change la vie à la maison !